Les santons sont présents dans la crèche de Noël, la nativité, les Rois Mages et représentent aussi tous les petits personnages des villages provençaux typiques.

Aux origines des santons de Provence

Appelées « Santuns », ou « petits saints » en provençal, ces figures apparaissent après la Révolution française. La population, interdite de fréquenter les églises, devenues propriétés de l’État, ressent alors le besoin de recréer la crèche de Noël. D’abord confectionnés en mie de pain ou en papier mâché, les santons sont ensuite fabriqués en argile cuite, à partir de 1798. Progressivement, la technique s’affine. On les peint, on les habille. La gamme des santons s’étoffe. Aux santons religieux, s’ajoutent les personnages du village, les vieux métiers…