visitez SAINTE MAXIME

 

Installée dans le Golfe de Saint-Tropez, Sainte-Maxime fait partie des communes «stars» de la Côte d’Azur. Devenue, dans l’entre-deux-guerres, une station appréciée pour ses hivers ensoleillés, elle est aujourd’hui fréquentée toute l’année, et particulièrement l’été, pour ses 7 plages de sable fin, ses sports nautiques, son village typiquement provençal, ses superbes villas anciennes, son port de plaisance et ses excursions en mer à la rencontre des cétacés. Pour profiter de l’animation de Sainte-Maxime tout en séjournant au calme, le groupe Madame Vacances vous invite dans sa toute nouvelle résidence, Les Restanques du Carré Beauchêne, tester l’une de ses villas avec vue sur le golf et piscine privée…

La résidence Les Restanques du Carré Beauchêne a disséminé ses villas privées avec piscine au milieu de chênes-lièges, sur les hauteurs du Golfe de Saint-Tropez, à 2 km des plages et du centre de Sainte-Maxime. On rejoint facilement le vieux village pour se balader dans ses ruelles commerçantes pavées aux façades colorées et faire le plein, au marché matinal, d’olives et de vins provençaux pour l’apéro.

Villas et charme provençal

_MG_2827.jpg

Mais Sainte-Maxime ne doit pas son charme uniquement à son ambiance méridionale typique. On y découvre aussi des villas à l’architecture unique, mêlant Art déco, modernisme et style provençal, que s’étaient fait construire, durant l’entre-deux-guerres, des vacanciers fortunés en quête de soleil en hiver. Ils avaient fait appel à de prestigieux architectes, dont René Darde, qui signa une centaine de réalisations rien qu’à Sainte-Maxime. Pour rêver devant les plus belles façades, on peut suivre, plan à la main, les balades architecturales éditées par l’Office de Tourisme, qui propose également des chasses aux trésors pour les familles et une balade de 45 minutes à bord du Petit Train des Pignes. Ce dernier nous emmène non seulement découvrir les villas et le village, mais également voir le port, la Tour Carrée (emblème local), le marché couvert, l’hôtel de ville et son ancienne magnanerie (élevage de vers à soie).

A la rencontre des cétacés

Dauphins_au_large_de_Sainte-MaximeFlorian_Raoux_-_Copie_-_Copie.jpg

Bordant le village, le port accueille 800 navires de plaisance et des pêcheurs qui, chaque matin, vendent poissons et crustacés tout juste sortis de l’eau. On y embarque à bord des Bateaux Verts qui, en saison, font la navette en 25 minutes jusqu’à Saint-Tropez et Port Grimaud. Cette compagnie propose aussi des excursions pour découvrir la Côte d’Azur depuis la mer, la Baie des Canoubiers et ses villas de stars, ainsi que les célèbres îles de Porquerolles, Port Cros et Lérins. Et puis, il y a ces superbes croisières à la rencontre des mammifères marins et cétacés (grands dauphins bleus, globicéphales, cachalots, rorquals,…) qui peuplent le Sanctuaire Pélagos, une zone maritime qui s’étend sur 87.500 m2 entre France et Italie jusqu’à la Sardaigne, où ces animaux sont protégés.